Les EtatsMorphoses

Nadia Atek, Pascale Leroi et Isabelle Terrisse explorent par le dessin, la peinture, la sculpture, la photographie, les résultats plastiques de la transformation. Dans ce processus, les objets, formes ou images demeurent identifiables mais apparaissent dans un contexte inattendu, une autre posture, un environnement insolite. Source : http://evene.lefigaro.fr/culture/agenda/les-etatsmorphoses-5366074.php
Continue reading

Sphères

La galerie Cinéma inaugure son nouvel espace dédié aux innovations artistiques et technologiques. Source : http://evene.lefigaro.fr/culture/agenda/spheres-5365935.php
Continue reading

Auck : fragments d’elles

Passionnée par les encres et les papiers, Auck se consacre au dessin et aux différents procédés de l’estampe, conçoit et réalise des livres d’artiste. Source : http://evene.lefigaro.fr/culture/agenda/auck-fragments-d-elles-5365951.php
Continue reading

Art of Sitting by ToolsGalerie

ToolsGalerie poursuit son programme d’expositions itinérantes et propose une sélection de trente assises de designers récentes. Source : http://evene.lefigaro.fr/culture/agenda/art-of-sitting-by-toolsgalerie-5366078.php
Continue reading

A la plume, au pinceau, au crayon : dessins du monde arabe

Le musée de l’IMA présente une exposition inédite sur le dessin dans le monde arabe. A découvrir, une centaine d’œuvres issues de sa collection, récemment enrichie de la donation Claude & France Lemand. Ces dessins, pour la plupart figuratifs, datent du XIe siècle à nos jours, certains sont...
Continue reading

Shannon Bool : promiscuités

« Promiscuités » révèle en quelque sorte la trame fantasmatique de l’architecture moderniste. Elle montre également l’actualité de cet enjeu dans un monde où l’image du corps féminin « exotique » exerce toujours son pouvoir d’attraction mais à travers d’autres ambiguïtés. Source : http://evene.lefigaro.fr/culture/agenda/shannon-bool-promiscuites-5366081.php
Continue reading

Ran Hwang : Love Blossoms

Entre artiste et petite main, Ran Hwang réalise ses œuvres, souvent monochromes, avec un souci infini du détail et une dextérité sans pareil. Se formant avec la distance, ces oniriques bas-reliefs se décomposent et révèlent leur constitution à mesure que l’on s’en approche. Source : http://evene.lefigaro.fr/culture/agenda/ran-hwang-love-blossoms-5365997.php
Continue reading