Home » art contemporain » Ma langue au chat : Pourquoi les oeuvres d’art brut sont-elles souvent entièrement recouvertes de motifs ?

Ma langue au chat : Pourquoi les oeuvres d’art brut sont-elles souvent entièrement recouvertes de motifs ?

Jusqu’au 29 décembre, l’Hôpital Sainte-Anne à Paris présente sa collection d’œuvres réalisées dans les années 1960-70 par des patients atteints de troubles psychiques ou psychiatriques. Voici six questions autour de cette création longtemps et injustement qualifiée d’art des fous.


QUESTION

Pourquoi les oeuvres d’art brut sont-elles souvent entièrement recouvertes de motifs ?


.
.
.

RÉPONSE

La peur du vide est associée à la notion de remplissage. « L’angoisse suscitée par la sensation de vide intérieur, explique Anne-Marie Dubois, la responsable scientifique de la Collection Sainte-Anne, serait signifiée par une surabondance de traits et de représentations. »


Toutes les réponses figurent bien sûr dans le catalogue publié par In Fine Éditions d’art,
disponible sur Amazon ou dans les librairies dont les noms figurent le site www.leslibraires.fr

Rien à voir. Quand la création échappe au symptôme – La collection Sainte-Anne
In Fine Éditions d’art, 176 pp., 25 €
Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition « Rien à voir. Quand la création échappe au symptôme »
organisée du 13 septembre au 21 décembre 2019 au  Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne, Paris.

+ d’infos

Cet article Ma langue au chat : Pourquoi les oeuvres d’art brut sont-elles souvent entièrement recouvertes de motifs ? est apparu en premier sur Connaissance des Arts.

Source : https://www.connaissancedesarts.com/art-contemporain/ma-langue-au-chat-pourquoi-les-oeuvres-dart-brut-sont-elles-souvent-entierement-recouvertes-de-motifs-11125811/