Home » Design et décoration » Idée Lecture : Marseille par Sylvie Germain

Idée Lecture : Marseille par Sylvie Germain

Lors de leur séjour forcé à Marseille, les surréalistes en route vers l’Amérique ont imaginé un nouvel habillage du jeu de tarot. Ornées des enluminures d’André Breton, Max Ernst et Victor Brauner, entre autres, ces cartes ont changé de couleurs et les figures de noms. Sylvie Germain rebat les cartes, les baptise autrement (le roi, devenu le mage pour les surréalistes, se transforme en veilleur chez notre écrivaine) et les colore différemment (les cœur, pique, trèfle et carreau, devenus amour, rêve, connaissance et révolution en 1941, se transforment en 2018 en jadis, hier, aujourd’hui et éternité). En faisant tomber les cartes les unes après les autres comme autant de chapitres, Sylvie Germain nous raconte la ville phocéenne et nous fait découvrir des lieux connus ou oubliés. De la crypte de Saint-Victor à la Charité construite pour « tous les va-nu-pieds, les va-nu-l’âme-et-la-raison, tous les traîne-misère et traîne-malheur », du mausolée de Gaston Castel (l’architecte de l’opéra de Marseille) dans le cimetière Saint-Pierre à l’Ombrière contemporaine de Renzo Piano sur le quai des Belges. Et puis, Sylvie Germain fait revenir à la vie Antonin Artaud, Marseillais transféré « après réduction » dans sa ville natale, ou Arthur Rimbaud, de passage à Marseille en 1875, puis en 1891 quand on l’ampute de sa jambe droite à l’hôpital de la Conception. Ce livre est un récit à multiples facettes, un texte subjectif que l’on peut lire dans le désordre, comme un jeu de cartes indéfiniment rebattu.

Cet article Idée Lecture : Marseille par Sylvie Germain est apparu en premier sur Connaissance des Arts.

Source : https://www.connaissancedesarts.com/design-et-decoration/idee-lecture-marseille-par-sylvie-germain-11112727/