Home » Académie du design d’Eindhoven » Hella Jongerius tisse sa toile

Hella Jongerius tisse sa toile

Elle aime voir les choses autrement. Dans la scénographie de son exposition, les planchers mobiles de Rem Koolhaas, l’architecte de Lafayette Anticipations, deviennent un métier à tisser géant qui fonctionne, avec une chaîne de trame de dix mètres de haut. Deux autres métiers à tisser sont installés. L’un produit des briques 3D en textile, jour après jour agencées en architecture intérieure souple. L’autre est un métier Jacquard numérique, simple d’utilisation, qui permet de s’initier facilement au tissage. Ce laboratoire textile est animé par des membres du Jongerius Lab, le studio de la créatrice, à Berlin. Née en 1963 à De Meern aux Pays Bas, et diplômée en 1993 de la fameuse Académie du design d’Eindhoven, la créatrice y a installé ses activités: « J’aime cette ville “ non commerciale ”, où vivent beaucoup d’artistes et où personne ne pontifie sur le design ». Le tissage est sa passion actuelle. Elle milite pour qu’il soit enseigné aux jeunes designers. « Avec l’essor de la “ fast fashion ”, on perd le contact avec la réalité du textile. L’acte de tisser, de croiser des fils est hautement symbolique, lié à l’histoire de l’humanité. Dans notre vocabulaire, beaucoup de mots sont liés au textile, ne serait-ce que le mot “ texte ”.» Sa dernière création pour Vitra, le canapé Vlinder, allie dans une forme faussement simple différents types de tissages, aux assemblages de couleurs raffinés.

[…]

Il reste 80% de l’article à lire dans notre numéro de juillet-août 2019

Cet article Hella Jongerius tisse sa toile est apparu en premier sur Connaissance des Arts.

Source : https://www.connaissancedesarts.com/design-et-decoration/hella-jongerius-tisse-sa-toile-11123116/