Home » Archive by category politique

Le musée du Prado fête son bicentenaire

Il naît à une époque où, à la suite du Louvre, naissent d’autres grandes institutions nationales, la National Gallery de Londres ou la Pinacothèque de Berlin. Constitué en 1819 sur la base de collections royales, il ne sera nationalisé qu’à l’occasion de la révolution libérale de 1868. Contrairement...
Continue reading

Prado bicentenaire

Il naît à une époque où, à la suite du Louvre, naissent d’autres grandes institutions nationales, la National Gallery de Londres ou la Pinacothèque de Berlin. Constitué en 1819 sur la base de collections royales, il ne sera nationalisé qu’à l’occasion de la révolution libérale de 1868. Contrairement...
Continue reading

Anne Pasternak révolutionne le Brooklyn Museum

Fondé en 1895 au sud-est de Manhattan, le Brooklyn Museum possède une collection de plus d’un million et demi d’objets, qui en fait le deuxième musée encyclopédique de New York après le Metropolitan. Parmi ces trésors figurent aussi bien des chefs-d’œuvre de Degas, Rothko et De Kooning que...
Continue reading

Un art citoyen à la Panacée-MoCo à Montpellier

Derrière son double-nom – Bob and Roberta Smith – se cache en réalité un seul artiste, qui  invite à considérer l’art comme un instrument de libération, à travers une peinture de rue où dominent les slogans peints jouant avec les codes de l’art populaire. La Panacée-MoCo organise une...
Continue reading

Afrique : quelles oeuvres va-t-il falloir restituer ?

Ils s’appellent Bénédicte Savoy et Felwine Sarr. Elle est française, historienne d’art, membre du Collège de France et professeure à l’université technique de Berlin. Il est sénégalais, économiste, écrivain, musicien, activiste politique et professeur à l’université Gaston Berger de Saint-Louis. Tous deux sont nés en 1972. C’est à...
Continue reading

Édito : Un plan Macron pour l’histoire de l’art ?

Rappelons que sa première apparition publique a eu lieu devant la Pyramide du Louvre. Autre utilisation de l’art et de son « soft power », lorsque Emmanuel Macron a reçu le président russe en mai dernier, il a voulu l’impressionner en lui faisant arpenter la galerie des Batailles de...
Continue reading