Home » Archive by category Collection privée

Ventes aux enchères : Copages du Pérou au Mexique

Les œuvres sont originaires du Pérou, du Guatemala, du Costa Rica, du Panama et du Mexique, et les estimations vont de 250 € à 30 000 €. Cette rare urne funéraire en terre cuite Téotihuacan (Mexique), décorée d’un guerrier au masque de papillon, est annoncée entre 8000 €...
Continue reading

La Collection Thannhauser à Bilbao

C’est en 1963 que le grand marchand d’art moderne Justin K. Thannhauser (1892-1976) légua à la Solomon R. Guggenheim Foundation de New York une partie de sa collection privée, legs que sa veuve Hilde Thannhauser allait augmenter en 1984 et en 1991. Cette grande collection porte sur la...
Continue reading

La maison idéale de Juan de Beistegui

Le nom de Beistegui est bien connu des amateurs d’art. Il figure en bonne place, gravé sur le marbre des grands donateurs du musée du Louvre. Juan, dit Johnny de Beistegui (1930-2017) le porta sans ostentation, se tenant éloigné des flashs des photographes comme de la chronique mondaine. Sa...
Continue reading

La Fondation Carmignac, la possibilité d’une île

« J’ai trouvé mon île au trésor. Je l’ai trouvée dans mon monde intérieur, dans mes rencontres, dans mon travail », confiait l’auteur de bande dessinée Hugo Pratt, créateur du personnage de marin aventurier Corto Maltese. L’homme d’affaires Édouard Carmignac, cinquante-et-unième fortune française, semble l’avoir trouvée en l’île...
Continue reading

Récit d’une vie : Philippe Desjardins, l’abbé intrépide

En pleine Révolution, le 12 juillet 1790, l’Assemblée nationale constituante vote la Constitution civile du clergé réorganisant l’Église catholique. Les « fonctionnaires ecclésiastiques » refusant de prêter serment sont persécutés. Huit mille de ces réfractaires fuient vers l’Angleterre. Philippe Desjardins  (1753-1833) et son frère Joseph (1766-1848) en font partie. Né...
Continue reading

Toulouse-Lautrec à la Fondation Pierre Gianadda

C’étaient les premières années d’un siècle, un temps d’avant les guerres, qu’on nomma bien plus tard « Belle Époque ». À Paris, la gaieté montmartroise battait son plein, sous l’œil attentif et le crayon féroce du génial Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901), dont le talent a porté à la postérité le...
Continue reading